Barcelone (jour 6)

Jour 6, 27 décembre : C’est notre dernière journée à Barcelone. Nous nous sommes levés tôt parce qu’on avait réservé une visite guidée au Palais de la musique. On y était allé le 24, mais il n’y avait plus de place disponible.

Ainsi, nous nous rendons, accompagnés de la pluie (encore!!!), au palais de la musique qui est tout près de l’hotel.

En fait, c’est une vraie salle de concert où les plus grands artistes donnent des concerts. Avec ses 2’146 places, plus de 300 concerts par année sont présentés. Tous les styles sont offerts, du pop au jazz, en passant par le classique et l’opéra, sans oublier tous les autres styles. Seuls les concerts symphoniques ne peuvent y être accommodés parce que la scène est trop petite, mais il y a quand même de la place pour 115 musiciens!

La salle est une explosion de fleurs, il y en a partout : sur les luminaires, les murs, le plafond, les vitraux… Avec le toit vitré, l’entrée de lumière naturelle qui baigne la salle (malgré la journée pluvieuse) est vivifiante.

Bien non, nous n’avons pas de photos, il faut nous croire sur parole ou aller voir par vous-même……d’ailleurs, on se promet d’y retourner pour aller voir et entendre un concert. Selon les entrevues des musiciens qu’on nous a projeté, l’acoustique de la salle est unique.

Ensuite, on se dirige au Musée Picasso. C’est la journée des musées pour tous vu la pluie, alors ce n’est pas surprenant qu’on doive faire la file. On vous raconte notre péripétie…ben oui, même nous on ne s’attendait pas de vivre une péripétie dans un musée. Arrivés à la caisse, on demande s’il y a des tours guidés. La dame nous renvoie dans la salle à côté où ils s’occupent des visites guidées. On attend, on attend, la caissière a l’air d’avoir beaucoup de difficulté avec chacun pour trouver leur réservation en plus de répondre au téléphone qui n’arrête pas de sonner. A notre tour, elle nous dit qu’il n’y a plus de visite guidée. Et là commence l’ostination…..on a perdu du temps pour rien, surtout s’il n’y avait plus de place au moment où on a demandé s’il y en avait. S’ajoute à ça qu’elle ne peut pas nous donner de billet d’entrée simple (sans visite) parce que c’est à une autre caisse et on n’a pas le droit d’y retourner……faut encore attendre l’autorisation, juste pour traverser la fameuse porte…..non mais la la la! A bout de souffle, la gérante ou peu importe son poste fini par venir nous voir et nous escorter à la caisse et nous donner des billets gratuits avec toutes ses excuses…..et bien, malgré tout on a des billets gratuits, mais ce n’était pas les 30 minutes les plus plaisantes.

Revenons à Picasso…..né le 25 octobre 1881 et mort le 8 avril 1973, on eu l’occasion de vérifier notre association de Picasso avec toile abstraite. Contrairement à ce que l’on croit, Picasso a eu une période spéciale où son sujet favori valsait entre les guitares et les fruits et souvent les deux sur la même toile. On a même reconnu le style de Miro (Joan Miro – voir visite du jour 2) avec les constellations, étoiles, soit une autre période par laquelle il est passé. Au gré de ses rencontres, voyages et amis, on voit son style qui change et évolue, passant du réaliste au surréalisme au cubiste avec bien sûr la période rose et bleue.

La partie qui nous a impressionné est celle où un vidéo nous montre comment il s’inspire pour créer ses toiles surréalistes. La toile en question est celle des Ménines de Vélasquez où il y a plusieurs personnages. Il a donc pris un a un les personnages, dans des toiles différentes, et a déformé un peu les visages, les corps et le décor. Pour la tête, il peut mettre un grand ovale exagéré avec un corps tout croche, mais on voit très bien le lien avec la toile originale. On comprend mieux maintenant sa façon de voir les choses et sa démarche. Encore une fois, photos non permises, donc laissez aller votre imagination. On a joint un exemple pour mieux comprendre son style.

La pluie a finalement cessée durant notre visite du musée, nous laissant une chance de se promener une dernière fois dans les rues du Barcelone gothique. Dernière activité avant notre départ pour l’aéroport, on peut enfin visiter la Cathédrale de Barcelone, qui était ouverte cette fois.

Tout aussi grandiose que les autres églises et très attrape touriste, on doit payer pour allumer des lampions ELECTRIQUES! et croyez-nous, il y en a quelques uns d’allumés…ça enlève un peu de magie.

Autour de l’église, il y a plusieurs chapelles dédiée à différents saints/es. Chacune a plus d’or que la précédente, mais seulement les chapelles sont aussi richement décorées. Elles sont d’ailleurs bien protégées par des grillages. Tout ce qui est en dehors des chapelles est assez sobre, tout est en pierre grise très bien taillée.

[Photos Cathedrale de barcelone]

Voilà, notre voyage à Barcelone est terminé. Nous avons beaucoup aimé et nous allons certainement revenir pour découvrir l’ambiance d’été qui doit être très vivante et peut-être assisté à une corida. Direction aéroport pour prendre notre avion qui nous amène à Madrid pour la suite de notre voyage.


No reviews yet.

Leave a Reply