Andalousie (jour 3) Cordoba

Samedi 4 juin 2011: Ce matin on fait la route entre Séville et Cordoue (Cordoba). Nous traversons les champs de tournesols à travers les vallées. Le trajet dure environ 2 heures et nous arrivons rapidement à Cordoba. Nous entrons dans la ville et il nous faut trouver notre hôtel qui est au coeur du centre historique. D’abord, je dois parcourir des petites rues à peine assez larges pour la voiture, ensuite il y a plein de gens dans les rues, tellement que je crois que je suis sur une rue piétonne. Il est difficile de trouver l’hôtel, mais à force de détours nous y arrivons enfin. Il est juste en face de la Mosquée-Cathédrale, bref très bien situé.

Notre hôtel, le Eurostar Maimonides a un parking sous-terrain, ce qui nous épargne bien des soucis de trouver une place pour laisser la voiture. Une fois les bagages déposés dans la chambre et le plan de match déterminé, nous sortons dans les rues pour découvrir Cordoba. Nous nous dirigeons tout droit vers la Mosquée-Cathédrale ou la Grande Mosquée (Mezquita de Cordoba). C’est en fait l’un des plus beaux monuments de l’art musulman d’Espagne selon les livres. En fait, c’est une mosquée érigée en l’an 785 (oui oui avant l’an 1000!). Après la conquête de la ville, Ferdinand III transforme la mosquée en une cathédrale. En fait, il a construit une cathédrale à l’intérieur de la mosquée, ce qui fait un agencement très spécial, vous le verrez à travers les photos et la vidéo.

Ainsi, la Grande Mosquée est la plus grande du monde après celle de La Mecque et couvre une superficie de près de 2.5 hectares! A l’intérieur, c’est une immense salle ornée de colonnes à double rangées d’arcades de couleur rouge brique et blanc cassé. Il fait assez sombre, mais les chandeliers éclairent juste assez et donnent à la mosquée une atmosphère calme. Notre regard est concentré sur le haut des colonnes, mais aussi sur les plafonds qui sont très détaillés et remarquables. Tout autour, il y a une panoplie de chapelles destinées à différents saints et il y a les trésors avec plein d’objets du rituel religieux.. Au centre, il y a la cathédrale en soi avec l’immense nef et le chœur spectaculaire. Déjà on voit une différence de style entre la cathédrale et la mosquée et c’est plus éclairé que le reste du monument. Vraiment c’est une cathédrale dans une mosquée!

Nous poursuivons notre visite avec une promenade dans la vieille ville qui nous permet de découvrir son superbe labyrinthe de ruelles et de places. Plusieurs bars à tapas longent les ruelles et cette fois-ci nous ne manquerons pas notre chance et prenons place dans un d’eux pour le diner. Ainsi, nous mangeons enfin des tapas accompagnés d’une sangria. C’est bien bon et surtout typique. Maintenant il ne reste que la siesta pour faire comme les locaux! non….nous avons trop à voir!

Notre promenade à travers la vieille ville nous mène vers une maison d’Andalousie que nous visitons. En fait, on voit seulement le rez-de-chaussé, la cour et le petit sous-sol. Ils ont pris une pièce pour montrer les instruments d’imprimerie et quelques papiers de l’époque. Au centre, il y a le jardin bien fleuri avec une fontaine, l’eau est semble faire partie intégrante de leur quotidien. On voit aussi diverses cours intérieures bien fleuries avant d’arriver au pont romain, la porte du pont romain et la tour de la Calahorra. D’apparence assez neuve, mais qui date de plusieurs années déjà, nous traversons la porte et le pont sous le soleil ardent…il fait très chaud. Il n’y a pas l’ambiance du pont Charles de Prague et est sans doute moins reconnu, mais juste pour la vue sur la ville, ça vaut la peine.

Nous avions oublié que nous devions visiter l’Alcazar des rois chrétiens (Alcazar de los Reyes Cristianos) et lorsque nous sommes passés devant, c’était fermé….dommage, mais on ne peut rien y faire. On poursuit donc notre marche dans les rues, celles que nous n’avons pas encore fait. On se dirige vers la Place de la Corredera qui est en fait une immense place rectangulaire à l’extérieur du centre touristique et qui n’a pas de charme du tout. C’est une grande surface entourée d’appartements et quelques restaurants avec terrasses. Il y a des garçons qui font du skateboard, qui ont passé l’âge et ne sont pas très bons et  ainsi que des apprentis amuseurs de rue ou cirque, ils ont encore besoin de pratique!

Tant qu’à être à l’extérieur du centre, on en profite pour visiter quelques églises tout près. On se dirige lentement vers la cathédrale-mosquée en passant devant des décombres d’un ancien temple, une autre grande place publique plus animée et avec plusieurs boutiques. Malgré l’heure tardive, il y a encore plein de soleil et de lumière et notre objectif de prendre des photos du pont sur la ville n’est pas possible à ce moment.

Nous avions remarqué une belle terrasse où nous voulions souper, mais à notre passage, il était encore fermé. Nous avons attendu quelques minutes, mais nous avions trop faim pour attendre encore sans savoir à quelle heure il ouvrirait. Aucun autre restaurant ne nous intéresse au centre, alors on se dirige vers le restaurant arabe que nous avions vu plus tôt près de la porte et du pont. Il est ouvert et toutes les places sont libres, alors nous pouvons s’installer pour savourer un petit repas exotique. Nous avons mangé des tajines, une de poulet et une au poisson avec une bonne salade en entrée. Nous avons été seuls au restaurant, faut croire que nous avons mangé trop tôt….il était quand même 10hpm quand nous sommes sortis!

On se promène encore un peu avant de se rendre à l’hôtel et aller au lit un peu plus tôt que les autres soirs, c’est épuisant de marcher toute la journée au soleil, mais c’est tellement enrichissant!

Brigitte

[Photos d’Andalousie – Cordoba partie 1]
[Photos d’Andalousie – Cordoba partie 2]


No reviews yet.

Leave a Reply